Ecoutez cet article

Dans une réunion conjointe entre le panel chargé d’accompagner le Président congolais, Félix Tshisekedi à la tête de l’Union Africaine en 2021 et les bailleurs de fond, le coordonateur de ce panel a dévoilé les 9 piliers stratégiques de la mandature prochaine de Félix Tshisekedi.

Alphonse Tumba Luaba cite notamment : « Soutenir une Afrique en paix durable et en sécurité renforcée. Poursuivre le programme de l’Union Africaine dénommé « frontière de l’Union Africaine ». Poursuivre et soutenir l’édification de la zone de libre-échange continental. Mettre au cœur la construction du grand Inga au bénéfice de l’industrialisation africaine. Réaliser une Afrique performante par le développement de son capital humain, notamment la jeunesse. Promouvoir une communauté panafricaine consciente de son histoire, de son potentiel artistique et de la richesse de son patrimoine culturel. Organiser une concertation panafricaine avec une réunion des ministres de la Culture sur les musées en Afrique. Coordonner ou harmoniser la problématique de la restitution des œuvres d’art africain. Renforcer la bonne gouvernance, la primauté du droit : la coopération judiciaire, la lutte contre la corruption. Soutenir une Afrique engagée dans la lutte contre le changement climatique ».

Selon Thérèse Tumba Nzeza, ministre d’État des Affaires étrangères, la thématique globale choisie par Félix Tshisekedi tient à rapprocher l’Union Africaine aux citoyens africains. « Dans le cadre de la mandature de mon pays, la thématique globale choisie par le Chef de l’État, opte pour une approche de subsidiarité, laquelle vise à rapprocher l’Union Africaine des peuples de notre beau continent », a révélé à son tour la ministre des Affaires étrangères.

Le directeur de cabinet ai du Président de la République, Eberande Kolongele, invite les bailleurs de fonds « à pouvoir apporter leur contribution à la réussite du travail du panel pendant la mandature de Félix Tshisekedi à la tête de l’UA ». Eberande Kolongele évoque « la solidarité qui permet de resserrer le lien ».

Lors de la 33ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement tenu du 9 au 10 février 2020 à Addis Abeba en Ethiopie, il a été décidé de confier la présidence de l’Union Africaine pour l’exercice 2020-2021 à la République Démocratique du Congo.

Stéphie MUKINZI
Politico

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici