Ecoutez cet article

L’ex Premier ministre Samy Badibanga a, mercredi 22 août lors de la présentation de son programme de gouvernement (Le changement pour tous: le nouveau contrat social), préconisé un salaire minimum de 250$ pour tous les gens de l’État, à atteindre en 5 ans.

» En 5 ans, nous arriverons à un salaire minimum de 250$ dollars pour tous les agents de l’État… Cette mesure de justice sociale et de redistribution des richesses. C’est aussi une mesure de lutte contre la corruption et les tracasseries policières et fiscales qui gangrènent notre économie et le quotidien des congolais », a déclaré le candidat président de la République pour le regroupement politique Les Progressistes.

Selon lui, ce salaire minimum d’après l’ex Premier ministre va contribuer à lutter contre la corruption et le détournement des deniers publics.

» Car avec 40$ ou 80$ dollars de salaire, corruption, détournements et tracasseries deviennent le gagne pain des agents de l’Etat. », a dit Samy Badibanga Ntita.

L’ex chef du gouvernement a chiffré son programme de gouvernement à 80 et 100 milliards de dollars américains si les réformes fiscales qu’il préconise arrivent à maturité.

Pour rappel, le fonctionnaire de l’État le moins gradé (huissier) gagne autour de 86$ le mois. Le plus gradé (secrétaire général) autour de 860$ le mois.
Bien entendu, à côté de ce salaire modique, il existe diverses primes, selon les services.
En 2001, le huissier avait 10$ de salaire mensuel.

G.M.M.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici