Ecoutez cet article

Le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, “UDPS”, n’est pas allé par le dos de la cuillère ce samedi 19 janvier 2019 pour dénoncer le comportement de certains partenaires de la République Démocratique du Congo qui cherchent selon lui, à jeter un discrédit sur le processus électoral.

Selon Jean-Marc Kabund qui était face à la presse, certains de ces partenaires utilisent les médias internationaux pour atteindre leur objectif.

“L’UDPS/Tshisekedi constate avec amertume qu’après avoir pris acte de la proclamation par la Commission Électorale Nationale Indépendante, “CENI”, des résultats provisoires des élections du 30 décembre 2018, et encouragé les candidats mécontents à saisir les instances judiciaires compétentes en la matière, certains partenaires de la RD Congo, se servant de quelques médias internationaux et des organisations locales de la société civile, se sont rétractés en réactivant la machine de la décrédibilisation du processus électoral de notre pays, refusant le verdict de la Cour Constitutionnelle saisie par les candidats malheureux qui se sont montrés incapables aux yeux du monde, d’apporter les preuves probantes et irréfutables de leurs prétentions”, a déclaré Jean-Marc Kabund.

Cependant, l’UDPS dit mettre en garde les participants à la réunion consultative de haut niveau de chefs d’État et de gouvernement de l’Union Africaine du 17 janvier 2019, quant aux dangers qu’ils font courir la République Démocratique du Congo.

Jephté Kitsita

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici