Ecoutez cet article

Le projet « Tshilejelu » conduit par le Ministère des ITP comme maitre d’ouvrage s’embourbe de plus en plus. Sa matérialisation, avec l’expertise de l’OVD en qualité de maitre d’ouvrage délégué ne convainc pas le Chef de l’État, Félix Tshisekedi qui a promis la prison à tout celui qui sera cité dans un cas de détournement.

« Je vais voir s’ils ont travaillé . Si ils n’ont pas travaillé et si quelqu’un a détourné l’argent de ce projet, il ira en prison », a menacé Félix Tshisekedi qui s’exprimait à Kabinda.

Ce projet-pilote dénommé « Tshijelelu » ne traduit pas la vision du Président qui devrait s’orienter vers le développement des infrastructures et l’amélioration de la qualité de vie de ses concitoyens.

Dans sa phase initiale, le projet englobe l’Espace Grand Kasaï (101,77 Km) avec, à la clé, quelques villes et territoires de cette partie du pays. Il s’agit en l’occurrence Mbuji Mayi (25,32 Km), Kabinda (10,5 Km), Lusambo (10 Km), Kananga (35 Km), Mweneditu (5,5 km) et Tshikapa (15,39 Km).

La durée des travaux est de 28 mois pour Kinshasa et 36 mois pour l’Espace Grand Kasaï.

Cependant, la réalité sur terrain est autre. Les travaux ne marchent pas, une partie d’argent décaissé pour ce projet serait détournement selon le dernier rapport de l’inspection Générale des Finances.

Notez que pour l’ensemble du projet « Tshilejelu », le coût total du contrat entièrement financé par l’Etat congolais tel que conclu le 23 septembre 2020 est estimé à 138 millions de dollars américains.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici