Un jeudi pas comme les autres pour le chef de l’Etat congolais. Présent à New York depuis le dimanche dernier, Félix-Antoine Tshisekedi s’adressera aujourd’hui jeudi 26 septembre à la terre entière, à partir de la tribune des Nations Unies. Sauf ultime modification de programme, sinon le successeur de Joseph Kabila s’exprimera à 17 heures, heure de Kinshasa, Soit midi, heure de New York, annonce Christian Lusakweno, patron et Envoyé spécial de la radio privée Top Congo FM, qui rassure que le message de Fatshi sera retransmis en direct sur les ondes de son média.

Baptême de feu pour Fatshi ? Ça y ressemble en tout cas, dans la mesure où c’est la toute première fois que le Président congolais s’exprimera à la tribune des Nations Unies, depuis sa prise de pouvoir le 24 janvier dernier. Toutefois, il faut noter que Félix Tshisekedi parti de Bruxelles pour les assises de la 74ème Assemblée générale de l’Onu, a figuré sur la liste des 60 chefs d’Etat sur les 136 à New York, qui avaient participé au sommet sur l’Action pour le climat, organisé lundi dernier dans cette même ville.

A cette occasion, le premier des Congolais a livré un message sur ce que la RD Congo attend de la Communauté internationale en guise de soutien des efforts de son Gouvernement, dans la lutte contre le réchauffement climatique. Devant ses pairs, Félix a souligné l’importance d’allouer d’importants moyens à la RD Congo pour préserver son écosystème, hissé au rang du patrimoine mondial. Il s’agit donc ici, d’un plaidoyer légitime, quand on sait qu’après l’Amazonie en Amérique latine, l’humanité tout entière à son regard juché sur les forêts du Bassin du Congo qui, à ce jour, constitue son deuxième poumon vert.

Dans son exposé, le chef de l’Etat rd congolais n’a-t-il pas renseigné que les tourbières dans la forêt de la RD Congo s’étendent sur 145.000Km² et stockent environ 30 milliards de tonnes de carbone. Pas négligeable. Et d’ajouter: ” les 30 milliards de tonne de carbone stockés par les forêts congolaises, sont l’équivalent de 3 ans d’émission de combustibles fossiles dans le monde. Ce qui fait des tourbières du Congo le complexe des tourbières tropicales le plus étendu de la planète terre. Si les forêts de la RD Congo partaient en fumée, c’est plus de 52% d’eaux douces d’Afrique qui partiraient avec elles “.

L’ESSENTIEL DU MESSAGE CONNU A L’AVANCE ?

Que va donc dire Félix Tshisekedi en cette fin d’après-midi ? Sans doute, plusieurs choses. Contexte politique oblige! Sans anticiper, des analystes estiment cependant, que le président congolais a déjà abordé quantité de sujets dans ses prestations antérieures. C’est qu’en plus de son discours lors du sommet sur l’Action pour le climat, Félix Tshisekedi avait accordé le dimanche dernier, une longue interview à TV5 Monde.

Au cours de cet entretien suffisamment relayés par des médias locaux, Félix Tshisekedi a clairement livré la position de son gouvernement par rapport au séjour des troupes onusiennes en RD Congo. Car en interne, cette question demeure au centre d’une vive controverse. Et, comme pour couper court au débat, Fatshi a tranché que les éléments de la Mission des Nations unies pour la stabilité au Congo (MONUSCO), doivent encore rester pendant quelque temps au pays, parce que la RD Congo accuse encore un déficit logistique “.

Sur base de cette interview à TV5 Monde et du discours de lundi au sommet sur l’Action pour le climat, d’aucuns pensent que l’essentiel du message du Chef de l’Etat est d’avance connu. A tous égards, Il ne fait l’ombre d’un moindre doute que Félix Tshisekedi reviendra dans son message d’aujourd’hui, sur son plaidoyer en faveur de la forêt de la RD Congo, compte tenu de l’enjeu qu’elle représente à l’échelle planétaire.

Grevisse Kabrel
Forum des As

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici