Attention talent ! A seulement 16 printemps, le jeune prodige congolais d’Anderlecht Eliot Matazo est actuellement convoité par les plus grosses écuries du « Vieux-Continent » dont le FC Barcelone et le Real Madrid. Portrait d’un surdoué promis à un avenir doré.

Capitaine des U16 du Sporting Anderlecht (D1 belge), le milieu de terrain congolais Eliot Matazo ne cesse de faire étalage de son talent avec les jeunes du club bruxellois. Costaud et doué techniquement, il se distingue par une excellente qualité de passe et un gros volume de jeu.

Né à Bruxelles en 2002 de parents originaires de la République Démocratique du Congo, le surdoué congolais attise les convoitises des grands clubs européens dont le FC Barcelone, le Real Madrid, Bayern Munich, le Borussia Dortmund, Manchester City ou encore Manchester United , qui se bousculent au portillon de l’écurie belge afin de s’attacher ses services.

Selon la presse belge, l’originaire de Kinshasa, ayant récemment refusé de signer un contrat pro avec son club formateur, ambitionne désormais de rallier les rangs d’une prestigieuse formation du Top 5 européen.

Manchester United prend une option

Comme l’affirme le quotidien britannique Daily Star, c’est bien avec Manchester United que les discussions sont les plus avancées. Très attentifs aux talents naissants partout dans le monde, les Red Devils aimeraient intégrer Matazo à leur centre de formation.

Toujours selon les médias anglais, les dirigeants mancuniens auraient même utilisé l’originaire de Kinshasa Romelu Lukaku Bolingoli pour faire la différence. En effet, la famille de Romelu aurait été mandatée au près de celle d‘Eliot Matazo dont elle est proche, pour lui vanter les avantages de Manchester United.

Léopard ou Diable Rouge ?

La pépite congolaise qui a déjà évolué avec la sélection nationale de la Belgique U16 (12 capes), ne laisse pas indifférent la Fédération belge de Football qui étudierait sérieusement la possibilité d’en faire un international A à l’horizon de la Coupe du Monde 2022.

Il convient de noter également que le jeune joueur aura jusqu’à ses 21 ans pour faire son choix entre la Belgique et la République Démocratique du Congo. Sa décision d’évoluer actuellement avec les U16 Belges ne l’engage pas définitivement avec les Diables Rouges.

La Fecofa (La Fédération congolaise de football) se doit donc de réagir rapidement afin de couper court à toutes ces spéculations et amener ainsi le jeune Matazo à réviser son choix.

Orange Football Club

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici