Au cours d’une interview accordée à la rédaction de 7SUR.CD, Barnabé Kikaya Bin Karubi a tenu à rassurer ceux qui redoutent une destitution de l’actuel président de la République.

” Ce n’est pas le président Kabila qui va encourager sa famille politique à amorcer une procédure de destitution et détruire ce que nous avons obtenu au prix de beaucoup de sacrifices”, affirme l’ancien ambassadeur de la RDC en grande Bretagne.

Pour ce fidèle de Joseph Kabila, l’alternance qui a eu lieu en janvier 2019 au sommet de l’Etat est historique pour la RDC et au niveau de la famille politique du sénateur à vie, le souhait est de voir Félix Tshisekedi et Joseph Kabila entrer dans l’histoire.

Dans la foulée, l’homme s’est montré déjà sceptique quant à l’organisation de la cérémonie de prestation de serment des 3 juges de la haute cour par le chef du gouvernement, tel qu’il a été instruit par le président de la République.

Ces réserves émises seront confirmées par la prise de position du PPRD qui a demandé lundi 19 octobre, à Sylvestre Ilunga Ilunkamba, de ne pas obtempérer à cette instruction de Félix Tshisekedi.

Pendant ce temps, au niveau de la présidence, l’on annonce la cérémonie de prestation de serment des juges de la cour constitutionnelle ce mercredi 21 octobre.

Pour rappel, le Front Commun pour le Congo ainsi que d’autres partis politiques demandent depuis un temps, le rapport des ordonnances du chef de l’État liées à la nomination des 3 juges de la cour constitutionnelle, estimant que la constitution a été violée.
Mais pour certains observateurs, si Félix Tshisekedi revient sur ses ordonnances, ça sera un aveu qu’il a violé la constitution et cela pourra ouvrir la voie à des poursuites judiciaires, conduisant vraisemblablement à sa destitution.

Elysée Odia
7sur7.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici