Ecoutez cet article

Les bureaux du PPRD situé sur le boulevard Sendwe, dans la Commune de Kalamu à Kinshasa ont été saccagés, samedi dernier lors des manifestations des militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social, “UDPS”, contre la débâcle de leur parti aux élections des sénateurs.

Pour le secrétaire général adjoint du parti au pouvoir qui intervenait à l’émission “Invité” sur Télé 50, ce sont plutôt les militants de LAMUKA qui sont responsables de cet incident et non ceux de l’UDPS.

“Ce sont les militants de LAMUKA qui ont cassé les bureaux du PPRD à Sendwe. Les combattants de l’UDPS sont pacifiques, ils n’ont rien jamais cassé et pour preuve LAMUKA a même envoyé de gens pour casser mon bureau…” a déclaré sur Télé 50 Augustin Kabuya, secrétaire général adjoint de l’UDPS .

Contrairement à Kabuya, le président par intérim de l’UDPS, Jean Marc Kabund, a quant à lui, présenté, sur Top Congo FM, ses excuses au nom du parti auprès du PPRD pour l’acte commis par leurs militants.

La ligue des jeunes du PPRD a pour sa part mis en garde l’UDPS après que ses bureaux ait été vandalisés.

En dépit de ses 12 députés provinciaux à Kinshasa et 7 au Kasaï-Oriental, l’UDPS n’a gagné aucun siège à l’élection des sénateurs tenues le 15 mars dernier.

Merveil Molo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici