Ecoutez cet article

En marge de la messe organisée par le Comité Laïc de Coordination (CLC) en mémoire d’Eric Boloko et Rossy Mukendi, tués dans la répression des marches du 25 février, l’Abbé Vincent Tshomba a appelé les fidèles à continuer la mobilisation pour faire échec à la tricherie lors de prochaines élections prévues à partir du 23 décembre 2018 dans le pays.

« Il faut continuer à suivre attentivement le processus et l’application du calendrier électoral, continuer à nous mobiliser pour faire échec à toute velléité de tricherie et offrir à ce peuple la victoire qu’il attend. La lutte va continuer et la victoire est certaine », a dit le curé doyen de Kinshasa l’abbé Vincent Tshomba, à la Cathédrale Notre Dame du Congo.

Curé de la paroisse Saint Joseph à Matonge, un quartier populaire de Kinshasa, Vincent Tshomba avait demandé en décembre dernier aux prêtres kinois de sonner les cloches de leurs paroisses chaque jeudi pendant 15 minutes à partir de 21h00 (20h00 GMT) afin d’exiger du président Joseph Kabila l’application « intégrale » de l’accord de la saint-sylvestre. Cette opération se poursuit.

Plus grande structure religieuse en RDC, l’Eglise catholique est à couteaux-tirés avec les autorités. Ces dernières reprochent aux évêques d’activisme politique.

Le clergé Kinois a dernièrement accusé les autorités congolaises de « persécuter » des prêtres, religieux et chrétiens depuis que le comité de Laïc de coordination (CLC), a déclenché des appels à manifester contre le chef de l’État.

Christine Tshibuyi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici