Ecoutez cet article

Félix Tshisekedi est attendu à Mbanza-Ngunu (Kongo central) ce lundi 21 octobre. Il vient partager sa peine avec les blessés et leurs proches suite au grave accident de circulation qui a fait une trentaine de mort la nuit de samedi à dimanche.

C’est Marcel Matumpa, gouverneur a.i. du Kongo Central, qui s’est rendu sur place dimanche, qui a annoncé l’arrivée du président de la République. Information confirmée par le cabinet de Félix Tshisekedi qui ajoute qu’il vient également se rassurer que la prise en charge de ce drame se passe correctement localement.

« Le président de la République présente ses condoléances les plus attristées aux familles éprouvées et vient d’instruire le gouvernement central, en collaboration avec le gouvernement provincial du Kongo Central, de prendre en charge les blessés et réserver un enterrement digne aux personnes décédées », disait déjà dimanche un communiqué signé par Vital Kamerhe, directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, qui avait annoncé que le Chef de l’Etat ne se rendra plus au Japon pour l’intronisation de l’empereur.

Selon les informations de ACTUALITE.CD, 30 corps complètement calcinés dont ceux de 19 femmes ont été transférés à la morgue de l’hôpital de Nsona Nkulu.

Le bus de marque Tata en provenance du marché frontalier de Lufu, avec à son bord plusieurs dizaines de commerçants et leurs marchandises, a terminé sa course dans la nature, à la descente de la montagne Dilombele, exactement à la bifurcation qui mène vers Nkamba.

D’après toujours les témoins, c’est la défaillance du système de frein qui serait à la base de cet accident. Jusque-là, 16 rescapés ont été identifiés et pris en charge à l’hôpital de Nsona Nkulu de Mbanza Ngungu.

Dany KINDA-N’ZITA, à Matadi
Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici