Ecoutez cet article

En sa qualité de Président en exercice de l’Union Africaine, le Chef de l’Etat congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a échangé, via visioconférence, ce jeudi 18 février 2021, avec le Président du Conseil de l’Union Européenne, Charles Michel.

Selon la presse présidentielle, pour cette première réunion virtuelle depuis l’investiture du Chef de l’Etat congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à la tête de l’Union Africaine, le Président du Conseil de l’Union européenne, Charles Michel, a présenté de vive voix ses chaleureuses félicitations au Président en exercice de l’Union Africaine Africaine Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Les deux personnalités ont discuté sur les contours du prochain sommet UE-UA prévu au cours de la mandature du Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

La date de ce sommet ainsi que son format ont fait l’objet d’une harmonisation des vues au regard de la pandémie de Covid-19.

Les deux personnalités envisagent une réunion en présentiel au deuxième semestre de cette année tout en espérant que les efforts tous azimuts pour endiguer la pandémie de Covid-19 porteront des fruits.

La problématique de l’appui de l’Union Européenne à la fourniture des vaccins en Afrique au cours du mandat africain du Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a aussi été évoquée.

A ce sujet, le Président de l’Union Africaine a fait part à son interlocuteur de la décision prise par les Chefs d’Etat africains au cours du 34 ème sommet de valider le lancement des programmes de vaccination contre le Covid-19 sur le continent.

En prévision du Sommet UE-UA, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et Charles Michel ont aussi abordé la question des dettes des Etats africains lourdement affectés du fait de la Covid-19.

Charles Michel a rassuré son interlocuteur du soutien de l’Union Européenne à la concrétisation du Sommet UE-UA au cours de sa mandature.

Enfin, au plan bilatéral, le Chef de l’Etat congolais a fait un bref aperçu de la situation politique actuelle au pays avec la nomination du nouveau premier ministre et les réformes institutionnelles en cours ayant abouti à la création de l’Union Sacrée de la Nation.

Quant à ce, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a obtenu les encouragements de Charles Michel, indique la presse présidentielle.

Patrick BOMBOKA
Zoom Eco

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici