Félix Tshisekedi tient à améliorer les rapport avec le Fonds Monétaire international. Il souhaite ainsi que le programme de référence conclue entre son gouvernement et cette institution soit une réussite.

Au cours de la réunion du conseil des ministres de ce vendredi, le Président de la République a salué les efforts fournis parle Gouvernement pour remplir les critères de l’institution financière internationale. Il a toute fois insisté que ces efforts doivent se poursuivre au regard de la situation difficile enregistrée aux mois de janvier et février 2020 en termes de mobilisation des recettes, rapporte le compte rendu du conseil des ministres.

Le FMI s’était se montré inquiet par rapport à l’exécution du budget 2020 jusqu’à mi-février. Ses préoccupations sont liées aux pressions sur les dépenses et à la faiblesse des recettes, qui ont entraîné de nouvelles avances de la Banque Centrale du Congo (BCC) au gouvernement et l’érosion de ses réserves en devises.

Lire aussi : Félix Tshisekedi met en garde ses ministres: « Celui qui se dressera sur mon chemin, il sera viré »(S’ouvre dans un nouvel onglet)

Félix Tshisekedi a ainsi instruit le Gouvernement « d’engager, sans délai, des réformes sur la fiscalité, de supprimer toutes les entraves à la mobilisation des recettes dans les postes frontaliers et d’y envoyer des équipes devant sillonner les frontières ».

En janvier 2020, les recettes avaient totalisé 499 milliards FC contre des prévisions de 540 milliards FCC. Pour les dépenses, sur des prévisions de 586 milliards FC, elles avaient totalisé 636 milliards FC. Il en est découlé un déficit de 136 milliards couvert par 42,5 milliards de bon du trésor et pour 94 milliards par la BCC.

La mission du FMI conduite à Kinshasa par Mauricio Villafuerte du 19 au 25 février, avait souligné la nécessité de mettre immédiatement un terme aux avances de la banque centrale et de rembourser celles accordées.

De son côté, Félix Tshisekedi espère que les efforts qu’il demande à son gouvernement et aux régies financières permettront que la prochaine évaluation du FMI soit concluante.

Lire aussi : Félix Tshisekedi : “Tant que je serai à la tête de l’État, la balkanisation de la RDC n’aura pas lieu”(S’ouvre dans un nouvel onglet)

Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici