Ibrahim “Kabila”, présumé fils de feu Laurent Désiré Kabila, a traduit en justice le pasteur Théodore Mugalu, ancien chef de la maison civile de l’ex-président président Kabila.

Dans sa plainte déposée le 18 mai dernier, par ses avocats au parquet général près le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe, Ibrahim “Kabila” accuse le pasteur Mugalu entre autres, de tentative d’assassinat, arrestation arbitraire et enlèvement.

“En effet, notre client susnommé est victime des : association des malfaiteurs, tentative d’assassinat, arrestation arbitraire, extorsion et enlèvement perpétrés par les hommes en tenue civile bien armés envoyés par ce monsieur susmentionné”, lit-on dans ladite plainte.

Il affirme par ailleurs que ces hommes non-autrement identifiés envoyés par le pasteur Mugalu lui ont ravi 10.000 dollars américains, montre, chaussures et documents lors de son arrestation.

Le prétendu fils de Laurent Désiré Kabila avait été arrêté vendredi dernier après son passage dans une émission diffusée sur Congoweb TV. Il avait été relâché le même jour après son audition à l’inspection provinciale de la police.

Roberto Tshahe

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici