Ecoutez cet article

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu ainsi que la délégation de la présidence de la République conduite par Christian Bushiri, conseiller principal du Chef de l’État au collège diplomatique se sont rendus aux deux foyers où se tient le deuil de Moustapha Milambo, chauffeur de l’ambassadeur d’Italie décédé lors de l’attaque du lundi 22 février à Kibumba, près de Goma, au Nord-Kivu.

Cette délégation a transmis le message de compassion et de réconfort du chef de l’État et a remis une assistance financière de Félix Tshisekedi aux deux foyers de ce conducteur du Programme alimentaire mondial (PAM), rapporte la presse présidentielle.

Moustapha Milambo, de foi musulmane, a été inhumé mardi dernier conformément aux principes de la religion islamique, et ce, en présence des membres de la délégation dépêchée par la présidence pour en apprendre davantage sur les circonstances de cette attaque.

Déjà, les éléments préliminaires dénotent la thèse d’une attaque terroriste par des FDLR, a constaté, d’après le service-presse de la présidence, le Comité provincial de sécurité limité aux services spécialisés et à la délégation présidentielle.

Ce comité a tenu ce même mercredi à Goma une réunion au cours de laquelle le gouverneur Nzanzu Kasivita a relayé les décisions prises par la haute hiérarchie sur le renforcement des mesures sécuritaires dans les zones rouges.

Corneille Lubaki
Actu30

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici