Ecoutez cet article

Après la remise et reprise ce vendredi 25 janvier 2019 avec son prédécesseur Joseph Kabila, le président de la République Félix Tshisekedi a dévoilé sa première mesure : « la fermeture des cachots de fortune » au pays.

C’était l’une de ses promesses de campagne électorale.

« Ça sera fait. J’ai déjà programmé une réunion du Conseil supérieur de sécurité à laquelle je vais adjoindre les agences comme l’ANR (Agence nationale de renseignements) et l’une de mes premières décisions sera celle-là. Lorsqu’il y a des cas de ce genre, on les transfère simplement à la justice, les emprisonnés, on les emprisonne à Makala ou ailleurs mais pas dans des cachots de fortune », a déclaré le président de la République.

Dans son discours à l’occasion de son investiture, Tshisekedi avait notamment souligné la nécessité d’instaurer un Etat de droit qui passe par la justice. Il a aussi promis d’instruire le ministre de la Justice de procéder à l’identification de tous les prisonniers politiques.

actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici