Écoutez cet article

Les chefs d’État et de gouvernement réunis à Addis-Abeba, le 17 janvier, avaient convenu d’envoyer en RDC une délégation de haut niveau comprenant le président de l’Union et d’autres chefs d’État ou de gouvernement, ainsi que le président de la Commission de l’Union Africaine (UA), « pour dialoguer avec toutes les parties prenantes congolaises, en vue de parvenir à un consensus sur le moyen de sortir de la crise post-électorale dans le pays ». Cette mission devrait se dérouler ce lundi 21 janvier. Elle n’aura finalement plus lieu, selon plusieurs sources.

Après avoir écouté les présidents de la CIRGL, de la SADC et de la Commission de l’UA et discuté en profondeur des élections en RDC, les chefs d’État et de gouvernement « avaient conclu à des doutes sérieux quant à la conformité des résultats provisoires, proclamés par la Commission électorale nationale indépendante ». En conséquence, ils avaient appelé à la suspension de la proclamation des résultats définitifs des élections.

Seulement, dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 janvier, la Cour Constitutionnelle a tranché et a proclamé Félix Tshisekedi comme vainqueur de la présidentielle, malgré les doutes émis par l’UA.

actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici