Ecoutez cet article

Le gouverneur de la ville de Kinshasa est, une fois de plus, interpellé sur sa gestion de la capitale. Un député provincial, Mike Mukebayi, a lancé une question orale avec débat contre Gentinyi Ngobila Mbaka. Il évoque des questions d’insalubrité, de gestion des finances de la ville et du social. Une interpellation à laquelle le gouverneur de la capitale promet de répondre dès son retour au pays.

C’est un bilan mitigé de la gestion de la capitale qui est dressé par le député provincial Mike Mukebayi. Cet élu évoque la mauvaise gestion des finances et l’insalubrité publique.

Selon lui, la voirie urbaine est dans un état piteux, plus qu’à l’époque de l’administration précédente. Et les fonctionnaires ne sont pas payés depuis des mois, ajoute Mike Mukebayi cité par Scoop.net qui rapporte que le gouverneur, Gentinyi Ngobila Mbaka, passe plus de temps à l’étranger qu’au pays.

Joint au téléphone, le gouverneur de la ville de Kinshasa incriminé promet de répondre à ces accusations dès son retour en RDC à la fin de la semaine. Pour le numéro un de la capitale, la démarche du député qui l’interpelle doit avoir une autre motivation. Sinon, estime le gouverneur, les questions posées s’adresseraient aux ministres responsables des secteurs visés, comme le stipulent les textes en la matière.

Dans la ville de Kinshasa, l’assemblée provinciale n’a pas réussi à destituer son président, mais elle a déjà fait tomber le vice-gouverneur.

Et dans plusieurs autres provinces, des gouverneurs et présidents d’assemblées provinciales ont aussi fait les frais de ce type de fronde, enclenché surtout depuis la fin de la coalition gouvernementale entre le FCC de Joseph Kabila et Cach du président Tshisekedi.

RFI

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici