“Le ministre des Transports sera devant la Commission suivi et évaluation de l’Assemblée nationale, lundi prochain, pour répondre à la question (du remboursement du prêt 555 millions usd dus à la banque chinoise Exxim par l’État congolais) et à d’autres questions sur la gestion des fonds du Go-Pass”, annonce le député national Claudel Lubaya.

Sur Top Congo, il énonce les questions qui seront soumises à ce membre du gouvernement Ilunkamba.

À savoir si “le prêt a-t-il été réellement perçu par l’Etat congolais”, note Claudel Lubaya.

“Deuxième question, si le prêt, l’argent a été, effectivement, réceptionné a quoi a-t-il servi, à quoi a-t-il été affecté “?, s’interroge encore le député national.

Claudel Lubaya se dit “comme citoyen, scandalisé par l’annonce du gouvernement, de pouvoir négocier avec Exxim Bank, le remboursement d’un prêt de 555 millions de dollars qui auraient été destinés à la construction de 2 aérogares, l’une à l’aéroport international de N’djili et l’autre à l’aéroport de la Luano, à Lubumbashi”.

Pour lui, “le scandale, ici, découle du fait que les travaux pour le cas, par exemple, de l’aéroport de N’djili, ont été lancés en mai 2018 et depuis, nous avons vu la maquette, nous avons vu les images de la cérémonie de lancement des travaux, mais après, il n’y [jamais] eu des travaux. Et à Lubumbashi [pareil], il n’y a pas eu un début des travaux non plus “, se plaint-il.

Et pourtant, ” les travaux étaient annoncés pour 2 ans et demi à 3 ans. Mais ils n’ont jamais pris corps”, fulmine Claudel Lubaya, furieux d’apprendre que “le gouvernement doit négocier avec Exxim Bank, les conditions de remboursement du prêt”.

Et ce d’autant que, selon un document leur transmis par le ministre des Transports, “le gouvernement (compte) plutôt hypothéquer les recettes du Go-Pass de 3 prochaines années, notamment 2021, 2022 et 2023 pour pouvoir rembourser”.

“Ça n’est pas possible “, tempête le député Lubaya qui se réserve de lancer, pour l’instant, une initiative de contrôle parlementaire.

Éric Lukoki
Top Congo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici