Ecoutez cet article

Le parti d’Antoine Gizenga se positionne. En plus de solliciter le soutien de Kabila, le PALU veut également la majorité au Parlement. Pour ce faire, il veut avoir la main mise sur les potentiels candidats PALU et alliés.

Le PALU a annoncé qu’il alignera près de 500 candidats députés nationaux, près de 700 candidats députés provinciaux et un candidat Président de la République.

« Cependant pour être candidat du regroupement politique PALU et Alliés, il faut que le prétendant soit préalablement investi par la direction politique du Regroupement PALU et Alliés (…). Dans notre parti, les formules d’auto-désignation et d’auto-proclamation à une quelconque élection politique n’existe pas. Le PALU a toujours son mot à dire. Tous ses candidats seront connus le moment venu. Les actes d’indiscipline conduisent fatalement à l’échec », a dit Antoine Gizenga, dans une déclaration lue par Wolf Kimasa, secrétaire permanent du Palu, ce samedi 24 mars 2018.

En interne, une crise de leadership couve. Certains cadres et militants prêtent à l’ancien Premier ministre, Adolphe Muzito, des envies de briguer la magistrature suprême.

Le Palu, qui demande à Joseph Kabila de soutenir son candidat à la présidentielle de décembre 2018, ajoute qu’Antoine Gizenga est actuellement son candidat potentiel à ce scrutin.

actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici