Ecoutez cet article

Modeste Bahati Lukwebo, autorité morale du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) invité à respecter ses engagements dans le cadre de partage des responsabilités.

Cet appel est du Parti Travailliste (PT) du ministre Steve Mbikayi.

A travers une correspondance adressée à l’actuel président du sénat jeudi 4 mars 2021, la formation politique de Steve Mbikayi revendique un poste ministériel en tant que deuxième force de ce regroupement politique tel que convenu lors de leur rencontre du 04 février dernier.

« Sur base du poids politique auquel nous avons tous participé, l’AFDC a obtenu le poste de 2è vice-président de l’Assemblée nationale et celui de président du Sénat. Ces deux postes à eux seuls valent plusieurs ministères. En y ajoutant les 5 postes qui nous sont attribués au gouvernement, l’AFDC-A a gagné 7 postes. Les alliés représentent 1/3 des députés de l’AFDC-A et ont droit à au moins 2 postes ministériels dont l’un doit logiquement revenir au PT, deuxième force et l’autre aux autres alliés qui ont chacun 1 seul député. Or, il nous revient d’apprendre qu’un poste serait attribué à un parti qui n’a aucun député. Très cher camarade président, au nom de la justice et l’équité, nous vous saurions gré d’en tenir compte et de communiquer à notre parti ce qui lui revient pour qu’il en désigne les 3 candidats conformément aux directives édictées par le premier ministre », peut-on lire dans ce document signé par 6 élus du PT.

En rappel, le gouvernement de l’Union sacrée est attendu dans les prochains jours en République Démocratique du Congo. Sauf changement la première monture sera présentée au chef de l’État au début de la semaine prochaine par le premier ministre Sama Lukonde.

Africa 24 sur 24

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici