Ecoutez cet article

Le feuilleton entre l’ancien Administrateur de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) sous Joseph Kabila et le parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe est très loin d’être terminé.

Après été convoqué au mois de février dernier par le parquet, l’ancien bras fort de Joseph Kabila est une fois convoqué mardi 09 Mars prochain pour y être entendu sur les faits infractionnels graves dont il est accusé.

« …. De comparaître devant nous en notre cabinet au 2 ème niveau de l’immeuble Palais de la justice, place de l’indépendance, ce mardi 09 Mars 2021 à 10 heures pour y être entendu sur des faits infractionnels lui imputés et lui faisons savoir que faute de ce faire à lui sera contraint conformément à la loi » peut-on lire dans ce mandat de comparution signé par Robert Kumbu Phanzu, Officier du Ministère Public et Avocat Général.

Plusieurs personnalités tant politiques que sociales ont eu à déposer plusieurs plaintes contre l’ancien patron de l’ANR, parmi lesquelles, Christopher Ngoy, Kapepula Mulumba Joseph, Vano Kiboko etc.

Ces personnes dénoncent leur détention arbitraire, des traitements dégradants et inhumains leur infliger et manipulation de la justice à des fins politiques dont ils étaient l’objet sur ordre de M. Mutond.

Ce proche réputé de l’ancien président Joseph Kabila, fait l’objet de sanctions américaines, comme certains d’autres dignitaires sous le régime Kabila.

Ivan Honoré
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici