Écoutez cet article

Deux mois après son acquittement par la justice, dans l’affaire dit procès 100 jours, Vital Kamerhe a signé son retour à la scène politique.

Au cours d’une réunion politique qu’il a dirigé ce lundi 22 août 2022, l’ancien directeur de cabinet du Chef de l’État et président national de l’Union pour la Nation Congolaise, a salué l’engagement et le travail abattu par tous les cadres et militants de son parti qui, d’après lui, se matérialisent par l’acquisition d’un nouveau siège pendant son incarcération à la prison centrale de Makala. Après la présentation du certificat d’enregistrement de ce nouveau siège acquis (à 500.000$) au nom du parti, le secrétaire général de l’UNC Billy Kambale Eraston a présenté à Vital Kamerhe la maquette de l’immeuble qui sera érigé au même endroit.

«Moi aussi j’aurai mon bureau là-bas», a-t-il déclaré.

Ce nouveau siège se situe sur l’avenue de l’enseignement à Kinshasa.

En ce qui concerne la situation sécuritaire à l’Est du pays, Vital Kamerhe a annoncé sa descente sur terrain dans les prochains jours, afin d’annoncer publiquement sa contribution pour sortir le pays de cette guerre qui secoue le pays depuis plus de deux décennies.

En outre, il a annoncé qu’il va démarrer les consultations avec des ambassadeurs, des formations politiques et toutes intelligences du pays. Et ce, pour trouver une solution commune à cette crise sécuritaire.

Notons que plusieurs cadres de son parti, mandataires, ministres, députés nationaux et tant d’autres personnalités de l’UNC ont rehaussé de leur présence à cette réunion marquant la rentrée sur la scène politique de Vital Kamerhe.

Cephas Kabamba
24sur24

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici