Ecoutez cet article

En marge de la messe des suffrages en mémoire de Rossy Mukendi, Jean Marie Konde, aumônier des artistes de l’Archidiocèse de Kinshasa, a rappelé l’une des phrases phares du défunt, activiste du collectif 2016: “Le peuple gagne toujours”.

Le prêtre a expliqué que cela est une interpellation à la conscience droite pour toute la population congolaise afin de défendre dignement ses droits. C’était dans son homélie à la Cathédrale Notre Dame de Lingwala.

Il a également dit que cette phrase n’est pas un slogan mais une incitation à l’amour puisque la haine n’a jamais produit de bon résultat.

« La mort de Rossy a provoqué un choc partout dans le monde (…) en paraphrasant ces paroles de Jésus, Rossy nous dit : fils de la République Démocratique du Congo ne pleurez pas sur moi mais sur vous-mêmes et vos enfants. Rossy a dit que nous allons colorer le sol congolais de notre sang. Sa prophétie est une réalité. Quand il dit “le peuple gagne toujours”, je vois une interpellation de nous tous. Car un peuple c’est un ensemble homogène où l’on trouve un engagement social de chaque membre. Le peuple gagne toujours est un appel à la conscience droite où chacun doit être capable de défendre dignement ses droits. C’est aussi un appel à l’amour. Chaque citoyen doit apprendre à aimer et à se réconcilier. Car la haine n’engendre que la haine », a-t-il dit.

Le corps de Rossy Mukendi, tué lors de la répression sanglante par les forces de l’ordre et de sécurité de la marche des chrétiens le 25 février, pour exiger le respect strict de l’accord de la Saint-Sylvestre, a été enterré ce samedi à la Nécropole entre Ciel et Terre, dans la commune de la N’sele.

Auguy Mudiayi

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici