Écoutez cet article

Dans leur mémorandum adressé au président de la République Félix Tshisekedi vendredi 22 février 2019, l’association de jeunes professionnels de la ligue de jeunes de l’UDPS, propose une série de mesures à impact visible parmi lesquelles, “l’identification de prisonniers ayant purgé leur peine et/ou amnistiés et procéder à leur libération.

Ils proposent aussi au président Tshisekedi d’accorder “la grâce présidentielle aux prisonniers politiques ou d’opinion”.

Dans le secteur de l’économie, ces derniers invitent Félix Tshisekedi à faire respecter le SMIG et la mise en application du décret-loi Nº011/37 du 11 octobre 2011 portant mesures conservatoires en matière d’exercice du petit commerce et du commerce de détail réservée exclusivement aux congolais…

S’agissant de la gouvernance l’association de jeunes professionnels de la ligue de jeunes de l’UDPS proposent au président de la République de diligenter des missions d’audits externes pour les entreprises publiques, et assurer le suivi des recommandations des missions antérieures.

Ils évoquent également la redynamisation de l’inspection générale des finances (IGF) en vue de renforcer le contrôle de la gestion des provinces et des entités territoriales décentralisées.

Jeff Kaleb Hobiang

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici