Ecoutez cet article

Sept leaders de l’opposition dont Félix Tshisekedi, Jean-Pierre Bemba, Vital Kamerhe, Moïse Katumbi et Martin Fayulu ont appelé, ce jeudi, à des marches de protestation le vendredi 26 octobre 2018 contre, notamment, l’usage de la machine à voter et exiger le vote sur le bulletin papier.

“L’opposition appelle le peuple congolais à se mobiliser dans le cadre du programme d’actions qu’elle a préparé pour exiger l’impression des bulletins de vote manuel, conformément à la loi électorale et au calendrier publié par la CENI. L’opposition confirme dans ce cadre les actions suivantes : la tenue d’un grand meeting à Lubumbashi, ce samedi 13 octobre 2018, et l’organisation des marches de protestation le 26 octobre 2018”, disent les opposants dans une déclaration commune lue par Martin Fayulu, également candidat à la présidentielle.

L’opposition a, en outre, réaffirmé son exigence de vider les questions en rapport avec la légalité de la machine à voter et les électeurs sans empreintes digitales dans le cadre de la commission technique mise en place en accord avec la CENI.

“L’opposition réaffirme son exigence de vider au niveau du cadre de concertation CENI – candidats président de la République, les deux questions préjudicielles en rapport avec la légalité de la machine à voter et la radiation de près de 10 millions d’électeurs sans empreintes du fichier électoral avant la mise en place de la commission technique”.

Moïse Katumbi, Vital Kamerhe, Adolphe Muzito, Jean-Pierre Bemba, Martin Fayulu, Félix Tshisekedi et Freddy Matungulu ont signé cette déclaration.

Stanys Bujakera Tshiamala

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici