Ecoutez cet article

Les députés de l’Union sacrée ont hâte d’en découdre avec le chef du gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Ils ont déjà soigneusement préparé leur motion de censure pour faire tomber l’exécutif central.

Si leurs collègues du FC sont opposés au contrôle parlementaire repris dans l’ordre du jour de la session extraordinaire, eux soutiennent ouvertement la démarche du bureau d’âge. Ils ne s’en cachent pas non plus.

En première ligne, le député Udps André Mbata Mangu qui a déjà prévenu les contestataires que la gestion du bureau Mabunda et le départ du Premier ministre sont parmi les priorités de cette session.

« Pendant cette session, on va devoir contrôler la gestion du bureau précédent (géré par J. Mabunda ) et sans doute si le Premier ministre Ilunga Ilunkamba ne démissionnait pas ce soir, nous allons initier une motion de censure pour le faire partir », a annoncé le cadre du parti présidentiel.

De son côté, l’élu Lamuka, Gratien Irarcan a rappelé aussi à haute voix que le départ de Sylvestre Ilunga est une priorité.

« La motion de censure contre Ilunga Ilunkamba, ne doit pas attendre l’installation du bureau définitif parce qu’il y a beaucoup d’urgences », a martelé l’élu de l’Ituri dont les électeurs sont décimés presque chaque jour par les groupes armés qui pullulent dans la région.

Et donc, la question du contrôle parlementaire divise les élus nationaux. Pour le camp Kabila trop tranchant, le bureau d’âge n’a pas compétence de traiter de cette matière.

Par contre, les élus membres de l’Union sacrée de Félix Tshisekedi assurent, la main sur le coeur, que le contrôle parlementaire aura lieu. Qu’il pleuve ou qu’il neige.

Théo Démosthène Kalubi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici