Ecoutez cet article

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement, (LUCHA), Kasaï Central, a, lors d’une marche pacifique organisée ce lundi 1er octobre à Kananga, pour dire non aux massacres de Beni, affirmé être préoccupé par les tueries à répétition, perpétrées par des présumés ADF dans la ville de Beni au Nord-Kivu.

Dans une déclaration lue devant le vice-gouverneur après cette marche, les membres de ce mouvement citoyen, appellent les autorités congolaises au respect de l’article 16 de la Constitution.

« Quand on commence à nous tuer comme ça dans l’indifférence totale de nos autorités, ça nous interpelle. Nous stigmatisons cependant les dispositifs impressionnants qui sont utilisés lors de nos manifestations pacifiques. Mais quand on tue la population à Beni, les services de sécurité sont indifférents, et tout cela passe dans un silence total », a indiqué un militant devant le vice-gouverneur au building administratif.

Peu avant, une marche a été organisée dans la matinée partant du rond point Khrt jusqu’au gouvernorat.

JKM

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici