La société EGAL Sarl, porte plainte contre Noël Tshani pour imputations dommageables et dénonciations calomnieuses.

Dans une correspondance adressée au procureur général du parquet près la cour d’appel de Kinshasa/Gombe, EGAL dénonce les propos ” grossières inacceptables tenus par l’ex-candidat à la présidentielle de décembre 2018 contre cette Entreprise :

” En date du 03 janvier 2021, Monsieur Noël Tshani (…) affirme à travers son compte Twitter (…) des propos d’une grossière inacceptable en ces termes : ” EGAL devrait avoir honte d’avoir bénéficié des fonds publics à des fins privées profitant à la famille de Joseph Kabila. Au lieu d’intimider @LUMUMBAJj EGAL devrait se préparer à rembourser au trésor public toutes les sommes détournées. A défaut, ÉGAL devra être nationalisé” rappelle la société proche de l’ancien chef de l’État qui poursuit que :

” Les faits tels que présentés violent les dispositions des articles 74 et 76 du CPC LII qui répriment respectivement les infractions d’imputation dommageables et dénonciation calomnieuse”

” La société EGAL Sarl ne pouvant se rendre justice, vous saisit afin que l’auteur de ces faits puisse répondre conformément aux dispositions pénales en prouvant la véracité de ses allégations” conclut le dire note dont une copie est parvenue à la rédaction elecionnet.com ce mardi 05 janvier 2021.

Par la même occasion la société EGA a monitoré des twets de Noël Tshani qui selon elle, tendent à salir l’image de l’entreprise.

Joël Mesa Nzuzi
Election-net

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici