Écoutez cet article

 »La position de Jean-Claude Van Damme comme acteur l’a amené sur l’échiquier international et lui donne un autre statut. Ce statut peut nous aider à son tour de vendre notre pays », explique, sur TOP CONGO FM, Samy Adubango, vice ministre des Affaires étrangères, justifiant ainsi les raisons ayant motivé la délivrance du passeport diplomatique à Jean-Claude Van Damme, star du cinéma américain.

« Si nous lui avons remis ce passeport diplomatique, ce n’est pas par plaisir », estime-t-il alors que cette énième délivrance de passeports diplomatiques a fait polémique au sein de l’opinion.

« L’article 8 du décret signé pour cette cause stipule que le Président de la République, le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères peuvent ordonner la délivrance des passeports diplomatiques ou des services à toute personne de nationalité Congolaise ou étrangère non-reprise aux articles 4 et 5 du présent décret pour autant que cette dernière soit appelée à défendre les intérêts de la République démocratique du Congo à l’étranger ».

Comment va-t-il vendre la RDC ?

« Jean-Claude Van Damme a donné ses missions. La première, c’est vendre une belle image de la RDC parce qu’on a toujours vendu une mauvaise image de notre pays ailleurs. Lui même comme investisseur, Il va mobiliser les investisseurs pour accompagner la vision du chef de l’État », répond le vice-ministre des Affaires étrangères.

Jean-Claude Van Damme « a épinglé premièrement le projet du développement à la base de 145 territoires. Il va fonder sa vision sur l’accompagnement de la jeunesse, il va également s’étendre sur la santé, la culture. Bref il va faire comprendre aux autres que la République démocratique du Congo est un pays fréquentable ».

Après avoir reçu son passeport diplomatique des mains du vice-ministre des affaires étrangères Samy Adubango, la star Hollywoodienne a annoncé que  »je vais immédiatement me mettre au travail pour réunir les fonds nécessaires afin de m’occuper du projet de 145 territoires. L’éducation, la santé, le sport sont importants ».

Lors de la conférence de presse organisée à l’occasion de sa consécration en tant qu’ambassadeur de la jeunesse pour la RDC, il s’est dit  »conscient que le pays a besoin d’abord de stabilité. Je ne vais pas rentrer dans les détails politiques, pour l’instant. J’ai déjà reçu beaucoup d’informations, auprès du président et de son entourage ».

En lui remettant ce passeport diplomatique au nom du Chef de l’État, Sami Adubango lui avait exhorté « de travailler pour accomplir la mission du Chef de l’État, celle du bien-être du peuple Congolais ».

Dieumerci Lusakumunu
Top Congo

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici