Ecoutez cet article

Le Premier ministre de la RDC, Sama Lukonde, est arrivé à Goma samedi 5 juin. Il dit être venu dans le chef-lieu de la province du Nord-Kivu, « pour se rendre compte de la situation dans laquelle se trouve les déplacés ». Après l’éruption volcanique de Nyiragongo, plusieurs personnes ont fui leurs maisons pour trouver refuge notamment à Sake, Minova, et dans le Sud-Kivu.

Jean-Michel Sama dit vouloir s’assurer que les déplacés soient dans les conditions les plus optimales possibles

Le Premier ministre est à la tête d’une délégation composée d’environ 12 ministres. Il a été accueilli aux pieds de l’aéronef par le gouverneur militaire, le lieutenant-général Ndima Kongba Constant, en présence des membres du comité provincial de sécurité et quelques députés nationaux.

A Goma, il apprécie l’aide de la Mission de l’ONU en RDC (MONUSCO) ainsi que toutes les agences des Nations unies.

« Nous apprécions l’aide apportée par nos partenaires, notamment tous les pays qui compatissent avec nous, la MONUSCO, et toutes les agences des Nations unies. Je dis aussi merci aux compatriotes qui ont accueilli toutes les familles qui se sont retrouvées désœuvrées », a déclaré Sama Lukonde.

Environ 420 000 personnes se sont déplacées suite à l’éruption du volcan Nyiragongo prenant les directions de Minova, Bukavu, Rutshuru jusqu’à Beni.

C’est le 22 mai dernier que le volcan Nyiragongo est entré en éruption, causant la mort d’au moins 30 personnes. Plus de 3 000 maisons ont été détruites, des centres de santé et des écoles ont été affectés.

La communauté humanitaire rappelle qu’à ce jour, 2 millions d’euros ont été octroyés par l’Union européenne en plus des 1,2 million USD par les Nations unies et 3 millions d’euros par l’Allemagne pour répondre à ce besoin humanitaire d’urgence.

Radio Okapi

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici