Ramazani Shadary, secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie a appelé ce lundi 14 janvier les membres du PPRD qui désirent concourir aux élections de sénateurs et gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces à soumettre leurs dossiers au siège du parti.

Dans un communiqué rendu public, Shadary a accordé un délai des 48 heures aux postulants.

Le calendrier de la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) prévoit l’ouverture des bureaux de réception et traitement des candidatures (BRTC) le 21 janvier. Selon le chronogramme de la centrale électorale, les élections des sénateurs auront lieu le 6 mars 2019 et celles des gouverneurs et vice-gouverneurs le 18 mars 2019.

Bien avant il est prévu selon le calendrier de la CENI, la publication des listes provisoire le 31 janvier, suivi de traitement des contentieux du 1er au 11 février, de la publication des listes définitives des candidats sénateurs le 19 février et celle des gouverneurs et vice-gouverneurs le 3 mars.

Fonseca Mansianga

SUR LE MEME SUJET
On en parle – Élections en RDC, faut-il un recomptage ... RDC - Après des résultats contestés, une victoire en demie-teinte pour Félix Tshisekedi, l'expert électoral Gérald Gérold répond aux questions des internautes.
Climat postélectoral tendu à Kinshasa En RDC, en attendant la décision de la Cour constitutionnelle sur les recours concernant les élections, le climat est délétère dans plusieurs régions du pays. Marquée par de nombreux actes de violence et d'intolérance, la campagne électorale a laissé un goût amer à beaucoup de militants de tous bor...
RDC: « La 3ème voie » appelle à la nomination de nouveaux di... Le Mouvement politique, dénommé « La 3ème voie », appelle les nouveaux dirigeants de la RDC à mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut pour relever les défis auxquels fait face le pays. Il faut sélectionner les hommes compétents et ayant une bonne moralité, a plaidé mercredi 16 janvier Mfum...
RDC : « Les chefs d’État présents à la réunion d’Addis... Les chefs d’État et de gouvernement présents à la réunion « de haut niveau » tenu ce jeudi 17 janvier 2019 à Addis-Abeba sous la houlette de Paul Kagame, président du Rwanda et de l’Union africaine ont conclu « à des doutes sérieux quant à la conformité des résultats provisoires, proclamés par la C...

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici