Ecoutez cet article

Le camp du Premier ministre Bruno Tshibala rejette la décision prise par le Conseil national de suivi de l’accord de la Saint-Sylvestre (CNSA) qui a demandé jeudi 29 mars au ministère de l’Intérieur de reconnaître l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) sous la direction de Jean Marc Kabund.

Le président de l’UDPS/Tshibala, Tharcisse Loseke indique que la décision rendue par le CNSA est dépourvue de sens et n’est pas opposable à son parti.

“Cette décision est dépourvue de sens et ne nous sommes pas opposables. Le CNSA est une structure qui n’a aucune assise juridique. Nous allons continuer à exister parce que nous allons même participer aux prochains scrutins”, a-t-il dit.

“Au congrès, c’est Bruno Tshibala qui a été désigné comme successeur d’Étienne Tshisekedi, alors sur base de quoi Olenghankoy va reconnaître l’UDPS Kabund? Olenghankoy a des problèmes de compréhension des textes”, affirme Tharcisse Loseke.

Dans l’affaire de doublement de l’UDPS, le CNSA a demandé à Bruno Tshibala de créer son propre parti.

“Le CNSA recommande à Monsieur Bruno Tshibala Nzenze de créer un nouveau parti et de choisir une autre dénomination qui ne prête pas confusion étant donné qu’ils ont élaboré de nouveaux statuts depuis leur congrès”, dit le CNSA.

Il a été également demandé à Valentin Mubake et Corneille Mulumba de qui se réclament des représentants de l’UDPS, de créer leurs partis politiques respectifs avec d’autres dénominations.

Stanys Bujakera Tshiamala

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici