Ecoutez cet article

Le Gouvernement propose une batterie de mesures pour contrer une éventuelle nouvelle vague de la pandémie de Covid-19 au regard de la montée du taux des contaminations en Europe et de la découverte d’un nouveau variant en Afrique australe. Parmi ces mesures, le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a proposé au Gouvernement la restriction des mouvements des personnes. Intervenant lors de la 30ème réunion du Conseil des ministres du vendredi 26 novembre, le numéro 1 de la Santé a suggéré entre autres le confinement, le renforcement du couvre-feu, la limitation des rassemblements, le réaménagement du travail dans l’Administration.

Il faudra, en outre, renforcer la surveillance des frontières avec notamment des tests rapides antigéniques ou PCR rapide à l’entrée et à la sortie. Sont également préconisées l’identification et la caractérisation moléculaire des variants préoccupants venant de l’extérieur ou de l’intérieur. Les gestes barrières (lavage des mains, port de masque, distanciation sociale) vont toujours bénéficier d’une sensibilisation et d’une promotion accrues.

Ces mesures, promet le Conseil des ministres, devront être examinées au cours d’une réunion du Comité multisectoriel de riposte pour leur approbation avant leur mise en œuvre. Il y a lieu d’ajouter à ces mesures la vaccination pour ramener progressivement la population à une vie normale.

Au sujet de la vaccination qui reste, selon le Gouvernement « l’alternative la plus efficace pour éradiquer la Covid-19 », le Premier ministre Sama Lukonde a dû se faire vacciner le 20 novembre dernier pour servir d’exemple. Il a, dès lors, réitéré l’appel du Président de la République qui a convié aussi la population à se faire vacciner.

Forum des as

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici