Ecoutez cet article

L’élection des gouverneurs est fixée au 10 avril. La décision a été annoncée ce vendredi par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Ce scrutin avait été renvoyé à une date ultérieure sur décision de Félix Tshisekedi, à l’issue de la réunion institutionnelle.

La compilation des résultats est prévue du 11 au 25 avril et l’annonce des résultats définitifs aura lieu du 26 avril au 2 mai 2018.

Le renvoi sine die de l’élection et la suspension de l’installation des sénateurs élus ont été critiqués par certaines formations politiques. Le Front Commun pour le Congo (FCC) avait rappelé que la réunion interinstitutionnelle n’est qu’un cadre de concertation. De ce fait, elle ne dispose d’aucun pouvoir de décision.

Pour sa part, le Mouvement de libération du Congo (MLC) avait soutenu que la décision de suspendre l’installation des sénateurs élus, traduit l’incompétence de la nouvelle classe dirigeante à la tête du pays.

« Le MLC a suivi avec consternation les annonces faites à l’issue de la réunion interinstitutionnelle. Parti républicain, le MLC relève l’incompétence absolue en cette matière de cet organe informel dépourvu de tout pouvoir décisionnel au regard de la constitution de notre pays », dit le communiqué du MLC signé ce mardi par sa secrétaire générale, Eve Bazaiba.

Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici