Ecoutez cet article

Martin Fayulu Madidi n’est pas resté indifférent quant aux nouvelles sanctions des États-Unis d’Amérique infligées aux responsables de la Commission Électorale Nationale Indépendante jeudi 21 mars dernier.

Selon le leader de la coalition de l’opposition LAMUKA, ces sanctions ont discrédité la Cour Constitutionnelle de la République Démocratique du Congo.

“Les révélations accablantes sur des faits de corruptions attribués à Nangaa et d’autres responsables de la CENI montrent, une fois de plus, que le système Kabila a vidé les institutions de leur substance en RDC. La Cour Constitutionnelle est complètement discréditée”, a indiqué Martin Fayulu via Twitter.

Corneille Nangaa, Norbert Basengezi et Marcelin Basengezi ont vu leurs biens être gelés par le département du Trésor américain.

Plusieurs griefs sont reprochés à ces trois responsables de la Commission Électorale Nationale Indépendante, notamment la corruption.

Jephté Kitsita

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici