Ecoutez cet article

Plus de 200 militants sont déjà à l’aéroport de N’Djili. Ils viennent accueillir Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka. Ils viennent notamment du MLC, du MLP, de la Dynamique de l’opposition, du MCR et d’autres partis. Sur place, ils chantent notamment contre le pouvoir en place. D’autres lancent des piques contre Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi qu’ils considèrent comme des traites.

« Ils étaient tous à Genève. Ils ont signé. Nous n’étions pas là. Et ils nous ont demandé de soutenir Fayulu c’est-ce que nous faisons », dit Auguy, un militant du MLC.

A côté de lui, Jeannot. Pancarte à la main droite, il dit ne pas comprendre le comportement de l’UDPS et de l’UNC.

« Nous avons un adversaire commun. Il nous faut un candidat commun. Et c’est Fayulu. L’UDPS et l’UNC nous déçoivent. Sans doute qu’ils s’attendaient que ça soit Tshisekedi ou Kamerhe. C’est la dictature ».

Fanny est parmi les femmes qui chantent depuis 10 heures. Elle est militante de Congo Na Biso: “Fayulu n’a pas d’argent. Mais cette année, nous allons voter pour lui par défi”

Moise Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Freddy Matungulu et Adolphe Muzito ont réitéré leur soutien à Martin Fayulu. Pour son premier retour à Kinshasa après la signature de l’accord de la coalition Lamuka, le président de l’Ecidé va tester la capacité de mobilisation de Lamuka à un jour du début de la campagne.

actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici