Écoutez cet article

La Commission électorale nationale indépendante (CENI), la Communauté de développement des pays de l’Afrique Australe (SADC) et les candidats présidents de la République se réunissent de nouveau, ce samedi 29 décembre, au Kempinski Hôtel Fleuve Congo, à Kinshasa.

Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka, Félix Tshisekedi, candidat du Cap pour le changement (CACH), et son directeur de campagne Vital Kamerhe, ainsi que Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du Front Commun pour le Congo (FCC), sont déjà sur place en attendant le début de la réunion.

La rencontre devrait aboutir à la signature d’une charte de paix, à 24 heures des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales. Lors de la première rencontre vendredi, toutes les parties n’étaient pas tombées d’accord sur le format proposé par la CENI.

 » On nous a donné un engagement entre les 3 candidats. Nous avons mentionné qu’il y avait 21 candidats pas 3 candidats. On nous a dit que c’était les grands candidats. Nous avons dit que, dans cet engagement, la CENI doit être incluse aussi. On ne peut pas signer un engagement entre trois candidats, nous devons signer un engagement entre les candidats et la CENI parce que tout le monde doit être comptable de ses faits et gestes », avait expliqué Martin Fayulu au sortir de la réunion.

Vital Kamerhe, représentant de Félix Tshisekedi, et le sénateur Jean Claude Mokeni, pour le compte d’Emmanuel Ramazani Shadary, avaient pris part à la rencontre du vendredi 28 décembre.

Fonseca Masianga

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici