Ecoutez cet article

Le Secrétaire général du parti présidentiel ne sait à quel saint se vouer pour départager les intéressés dont des ministres issus du Cabinet Ilunkamba…

La bataille pour entrer au prochain Gouvernement prend des proportions inquiétantes à l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). Le parti présidentiel, selon son Secrétaire Général Augustin Kabuya Tshilumba, a 8 postes ministériels au sein du prochain Exécutif que va diriger le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde. Le problème, ils sont 82 candidats à l’UDPS à se disputer les 8 places réservées à la formation tshisekediste.

L’information a été livrée par le Secrétaire général du parti présidentiel hier dimanche 14 mars au cours de la cérémonie d’installation du comité fédéral de l’UDPS/Lukunga à Kinshasa.

Augustin Kabuya a fait savoir que des commissions de gestion des ambitions ont été mises en place au sein du Parti dirigé par Jean-Marc Kabund, pour enregistrer les candidats désireux de faire partie du gouvernement de l’Union sacrée de la Nation.

Il est cependant étonné de constater que plus de 72 personnes sont preneurs. Outre ces candidats, les membres UDPS du gouvernement Ilunga Ilunkamba veulent être reconduits.

«J’avais responsabilisé toutes les structures du Parti pour mettre en place des commissions de gestion des ambitions. Mais à notre grande surprise, sur 8 postes, nous avons 72 candidats. C’est comme ça qu’on leur a dit que même les anges ne peuvent pas trancher cette histoire. J’avais fait mon rapport au président du parti et au chef de l’État. Même les ministres du gouvernement sortant disent qu’ils doivent être reconduits. Si on ajoute les 72 candidats plus 10, je suis devant une situation de 82 personnes qui veulent occuper les 8 postes. C’est ce qui bloque, prière de demander aux amis de se départager pour qu’on ne puisse avoir que 8 personnes», a déclaré Augustin Kabuya.

Comme dit un passage de l’évangile de Matthieu, «beaucoup d’appelés, mais peu d’élus». Nombre de ces personnes vont l’apprendre à leurs dépens lors de la publication du Gouvernement Sama Lukonde que l’on veut “resserré”, pour réduire le train de vie des institutions.

Didier KEBONGO
Forum des as

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici