Ecoutez cet article

Le nouveau président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, s’est incliné ce lundi 25 mars 2019 à Kigali devant le mémorial du génocide en marge d’une visite au Rwanda pour un forum économique, une première dans les relations complexes entre les deux pays depuis 1994.

“SE Félix Tshisekedi dépose une gerbe de fleurs au mémorial du génocide de Kigali”, indique le commentaire d’une photo postée sur le compte Twitter du “Kigali memorial genocide”, quinze jours avant les commémorations du 25e anniversaire du déclenchement du génocide le 7 avril.

Par une sorte de contre-choc, le génocide d’avril-juin 1994 a durablement déstabilisé jusqu‘à présent l’Est de l’actuelle RDC.

Un million de réfugiés hutus y ont trouvé refuge en juin-août 1994 sous les auspices de l’opération française Turquoise qui avait Goma et Bukavu pour base arrière. Parmi eux figuraient des responsables du génocide d’au moins 800.000 Tutsis et des tueries des hutus modérés.

Colère des Congolais

“À quand des mémoriaux et une commémoration officielle (pour les) millions de morts congolais, depuis Léopold II jusqu’aux guerres et violences de ces 25 dernières années?”, s’est interrogé le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha).

Lancé par des étudiants et des intellectuels de l’Est de la RDC, Lucha estime cependant que le président congolais honore “à juste titre” la mémoire des victimes du génocide des Tutsis.

Le geste de M. Tshisekedi a suscité la colère de plusieurs internautes congolais, qui accusent le Rwanda d‘être à l’origine des millions de morts dans l’Est du Congo entre 1996 et 2003, ou de piller des minerais rares au Kivu.

“Une honte historique pour les dirigeants congolais. Le Rwanda a violé la souveraineté de la RDC. Comment un Congolais peut-il aller s’incliner au Rwanda, un pays qui a commis des graves crimes contre l’humanité ? À ce jour Kagame refuse d’accepter ses crimes en RDC, c’est grave”, résume l’un d’eux, [email protected] mapy.

AFP / Africanews / MCP

DiaspoRDC TV

1 COMMENTAIRE

  1. FATSHI est le type de president qui peut sortir la RDC de sa crise actuelle. Les Congolais ont eu la chance d’orgniser la Conference Nationale Souveraine Executoire pour implanter la democratie totale partout au Congo. La meme Eglise Catholique qui accuse le regime de l’ancien president Jospeh Kabila d’avoir manipule les elections avait chapeaute cette conference. Sous son egide, une election avait ete tenue pour choisir un premier ministre. Le Muluba du Kasai, Etienne Tshisekedi avait gagne cette election. A la grande stupefaction de tout l’univers, L’Eglise Catholique avait deliberement choisi de se rallier a la mouvance mobutitiste afin d’ empecher Etienne Tshisekedi d’exercer les fonctions de Premier ministre et de devenir president de la Republique Democratique du Congo. Vous pointez du doght le Rwanda pour avoir tue des miliions des Congolais; cela pourrait etre vrai. N’oubliez pas que l”eglise Catholique, Mobutu et ses pairs en ont tue autant. Qui les a juge? Qui a confisuqe leurs biens? J’ai la ferme conviction que la politique qu’dopte Felix Tshisekdi est la seule alternative pour aider le Congolais a vivre en paix. Il est celui qui peut re-eduquer tous les Congolais pour les aider a comprendre la dynamique du monde actuel. Fellicitations FATSHI! Continuez dans ce sens pou stabiliser la RDC.
    Zacharie Bilenge Mwadi Wanyama Kawena Ne Musambi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici