Ecoutez cet article

Depuis deux semaines, les forces de sécurité sont en alerte, de suite des rumeurs sur une probable déstabilisation des institutions. Le conseil spécial du Chef de l’État a même été arrêté et se trouve, depuis plus d’une semaine déjà, à l’ANR.

Cette urgence sécuritaire a poussé la garde républicaine à organiser, samedi, une marche de dissuasion dans la capitale.

Mais, à l’étonnement de tous, le Président s’est offert en spectacle hier dimanche.

Se rendant à la cité de l’Union africaine après son séjours à Oyo où il a été participé à une quadripartite organisée par Denis Sassou Nguesso, Félix Tshisekedi, au volant d’une tricycle de collection, roulait à découvert, se prenant même en vidéo, en toute insécurité.

Ceci a suscité et continue de susciter une polémique sur les réseaux sociaux. Non seulement sur le prix de cette nouvelle voiture digne d’une star hollywoodienne, mais aussi sur la crédibilité de la menace qui pèserait sur lui.

PM
24sur24

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici