Ecoutez cet article

En résidence surveillée depuis le mercredi, Jean Jacques Mamba, figure de proue de la majorité parlementaire, voit sa peine prolongée. Toute sa famille est dans les déboires, manquant même à boire, moins encore à manger car, séquestrée par les militaires.

Frustrés par cette séquestration, quelques députés principaux et nationaux disent leurs exaspérations et promettent de faire une descente à Delvaux, pour s’imprégner de la situation.

« C’est depuis hier que le député national Jean Jacques Mamba est séquestré par les militaires pour un conflit pourtant foncier et civil. Mais il y’a un Général de l’armée qui a envoyé les militaires à la résidence de l’honorable qui empêchent les entrées et les sorties. Nous demandons au Chef d’État Major Général Mbala et au Chef de la Police de Kinshasa Sylvano Kasongo d’intervenir vite car le Général Isidore ne fait que ravir illégalement les parcelles d’autrui », s’insurge le député Gecoco Mulumba.

Cet élu de Limete appelle tous les députés provinciaux et nationaux à faire ce jeudi, une descente dans la résidence du député national Mamba pour palper du doigt la réalité.

« Nous venons là bas tous pour s’imprégner de la situation. À tout à l’heure », a t-il déclaré dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux avec un ton ferme.

Il y a lieu de noter que, le député national Jean-Jacques Mamba est saucissonné avec sa famille, depuis le mercredi vers 11 heures, alors que des militaires FARDC le menaçaient de déguerpir de la maison. Les faits se sont produits à son domicile de Delvaux.

Ces militaires se sont pointés au devant de la parcelle sans respect de la procédure prévue par la loi qui n’a pas été strictement observée lors de cette descente.

Pour l’heure, un groupe de députés provinciaux et nationaux s’apprête à déposer ce jeudi à 12 heures, une plainte contre le général Isidore Kahumbu.

Objectif-Infos

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici