Ecoutez cet article

Le président du bureau d’âge de l’Assemblée nationale été reçu ce lundi 18 janvier par le chef de l’Etat à la cité de l’Union africaine. Christophe Mboso Nkodia Puanga a fait part à Félix Tshisekedi de l’évolution des travaux de la session extraordinaire de la Chambre basse du Parlement.

Mboso Nkodia Puanga dit avoir sollicité l’intervention du chef de l’Etat pour débloquer un certain nombre de dossiers notamment les moyens financiers.

Interrogé au sujet du budget de la session extraordinaire qui a suscité des réactions, le doyen d’âge a réaffirmé que l’enveloppe proposée par son bureau est conforme aux prévisions salariales généralement exécutées par l’Autorité budgétaire.

S’appuyant sur la constitution et le règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le président du bureau d’âge rappelle que le budget de la session extraordinaire couvre non seulement la rémunération et la prime des députés, mais aussi l’équivalent d’un mois de salaire du personnel politique et administratif ainsi que pour les prestataires extérieurs.

Ainsi, le salaire des assistants parlementaires et l’organisation des élections des membres du bureau font partie des prévisions budgétaires. Et la gestion de ces fonds, promet-il, se fera en toute transparence.

Pour rappel, le bureau d’âge est appelé à vider dans les 14 jours restent, toutes les matières prévues pour cette session extraordinaire, notamment le renouvellement du bureau et le contrôle parlementaire.

Le Potentiel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici