Ecoutez cet article

Jean-Marc Kabund, comme il sait bien le faire, accuse Joseph Kabila, ancien président de la République Démocratique du Congo, de comploter contre son successeur Félix Tshisekedi sur la situation sécuritaire de l’Est du pays.

« Il suffit d’analyser la situation sécuritaire de l’Est pour comprendre que le chef de l’État et la population ne sont que des victimes du complot du régime Kabila », a dit le président a i de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).

Six mois, jour pour jour après son instauration, l’état de siège est plusieurs fois prorogé dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Mais en dépit des mesures d’urgence et du pouvoir confié aux militaires, la situation sécuritaire sur le terrain semble empirer, ce qui exaspère la population.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici