Le calme est de retour ce matin à Kalungu, dans le territoire de Minova (Sud Kivu) après des manifestations de la population la nuit de vendredi 2 mars 2018 contre le meurtre par balle d’un civil.

Des sources locales affirment qu’un militaire a tiré à bout bout portant sur des personnes dans un bistro. L’auteur du meurtre a été tué à son tour à coups de pierres par des manifestants en colère.

Cette situation a provoqué la révolte de ses compagnons d’armes qui ont quitté leur caserne et tiré plusieurs balles dans la cité.

« Il y a un militaire FARDC qui a été tué par les habitants en colère parce que dans son état d’ivresse il a tiré sur trois jeunes hommes dans un débit de boisson. Quelques minutes plus tard, l’un de ces jeunes est décédé lorsqu’on l’acheminait à l’hôpital. Ce qui amène à deux morts dont un militaire et un jeune ainsi que deux blessés graves. Les militaires en colère ont quitté Minova toute la soirée. C’est ainsi qu’ils ont commencé à tirer des coups de balle presque toute la nuit. Tôt ce matin, les gens ont commencé à se diriger à Minova, endroit qu’ils jugent un peu plus sécurisé craignant d’éventuelles représailles des militaires », a témoigné un habitant de Minova joint par ACTUALITE.CD.

A l’heure actuelle, une forte pluie s’abat sur Minova alors que la population craint des troubles lors de l’inhumation des personnes tuées.

Patrick Maki

Poster votre commentaire