Ecoutez cet article

L’opinion nationale et internationale ne cesse de commenter sur la détention de François Beya, conseiller spécial en charge des questions sécuritaires du président de la RDC Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, au sujet d’une rumeur sur une tentative de coup d’Etat.

Sur place dans la capitale congolaise, des manifestations de colère ont été improvisées ce dimanche 6 février par les militants du parti présidentiel « UDPS » sur 10ème rue.

En réaction, le président de la Synergie des Notables et Associations du Grand Kasaï (SYNAGK) , Denis Kambayi Cimbumbu, demande à la population de la RDC en général et celle du Grand Kasaï en particulier de faire échec à cette aventure au pays.

« Depuis ce samedi 5 février 2022, une information a circulé dans les réseaux sociaux sur une tentative de COUP D’ÉTAT contre le digne fils, descendant de l’empire de Ilunga Mbidi, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Condamnons toute tentative de coup d’État en République démocratique du Congo, conformément aux dispositions de l’article 64 de notre constitution; Tout en félicitant la vigilance de nos services de sécurité, nous invitons ces derniers à accélérer ces enquêtes, afin qu’un procès public et équitable soit organisé dans un délai raisonnable pour que les responsabilités soient totalement établies et que chacune des personnes impliquées puisse répondre de ses actes conformément aux dispositions légales et réglementaires en la matière en RDC, Prions l’Éternel Dieu des armées de protéger Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et toute sa famille biologique, et aussi de le remplir de sagesse et de l’intelligence comme Salomon, pour conduire la République Démocratique du Congo sous son premier mandat en cours et celui à venir » peut-on lire dans le communiqué de la SYNAGK signé par le secrétaire général Francis Kuamba.

Et de conclure :

« Invitons tous les fils et filles de l’espace Kasaï au calme, et de s’éloigner de tout débat sectariste, claniste voir provincial dans la gestion des affaires publiques, car l’union fait la force »

Rappelons que François Beya est auditionné depuis samedi pour avoir pris part à des réunions qui mettent en cause la sécurité intérieure du pays.

Africa 24 sur 24

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici