Écoutez cet article

Une femme a été tuée dans l’avant-midi ce mardi 18 décembre 2018 à Tshikapa (Kasaï) à l’occasion des manifestations spontanées des jeunes contre l’arrivée attendue de Ramazani Shadary, candidat président du Front commun pour le Congo (FCC) dans le cadre de la campagne électorale.

Deux autres personnes ont été blessées lors du renfort des militaires aux policiers débordés par la foule, renseignent les sources locales.

« Les militaires qui sont venus en renforts à la police débordée ont ouvert le feu pour disperser les manifestants. Malheureusement, une femme qui vendait les braises au niveau du marché Sokajik a été touchée à la tête. Elle est morte sur le champ. Deux jeunes garçons sont blessés par balle et se trouvent à l’hôpital. La tension est vive. Les manifestants cherchent à incendier les bureaux de la police sur la route de l’aéroport », explique Philomène Mwamba de l’Association pour la défense des droits des enfants et femmes opprimés (ADEDEFO), une ONG locale.

Un responsable local du FCC affirme que l’arrivée de Shadary à Tshikapa ce mardi a été annulée.

« La tension est vive. Dans ces conditions, on ne peut pas permettre à notre candidat d’atterrir. Nous avons annulé son arrivée aujourd’hui le temps de calmer la situation. Ce qui se passe à Tshikapa est un règlement des comptes internes au FCC », déclare un responsable local du FCC sous l’anonymat.

« Pour l’instant, la ville est paralysée. Aucune activité ne tourne. Seuls les militaires et les policiers circulent mais on observe des regroupements des jeunes qui veulent affronter les forces de l’ordre », témoigne Fabien Ngweshi, journaliste basé à Tshikapa.

A l’aéroport de Tshikapa, plusieurs militants des partis membres du FCC s’apprêtaient à accueillir Shadary mais ont été contraints de regagner les maisons. Le gouverneur du Kasaï, Marc Manyanga a tenu une réunion de sécurité au salon d’honneur de l’aéroport.

Sosthène Kambidi

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici