Dans un entretien accordé à des journalistes congolais vivant en Belgique jeudi dernier à Bruxelles, le président de la République Félix Tshisekedi a exprimé sa volonté d’assurer à son prédécesseur Joseph Kabila une vie paisible, pour la réussite de l’alternance du pouvoir intervenue au mois de janvier 2019 au pays.

Félix Tshisekedi a, de ce fait, appelé à la tolérance vis-à-vis du 4è président de l’histoire de la République Démocratique du Congo.

“Je veux que cette alternance réussisse. C’est une expérience sans précédent dans l’histoire de notre pays. Je tiens à ce que mon prédécesseur vive paisiblement. Il faut être tolérant. Demain, ce sera mon tour de devenir un ancien président”, a déclaré le chef de l’État.

Par ailleurs, il s’est réjoui de ses rencontres avec l’ex-président Kabila et a reconnu que ce dernier n’est pas de nature expansif.

Le 5è président de l’histoire de la RDC n’a pas aussi caché sa croyance quant à la réussite de son premier mandat à la tête du pays.

“D’ici 2023, la voie que j’ai tracée montrera à la population que c’était la bonne voie. Ceux qui se livrent au jeu stupide d’entraver mon action ne font que scier la branche sur laquelle ils sont assis. Nous irons au purgatoire pendant que, eux, iront en l’enfer”, a dit Félix Tshisekedi.

Pour rappel, Félix Tshisekedi et Joseph, respectivement actuel et ancien président de la RDC, se rencontrent souvent pour parler des problèmes du pays, en vue d’en trouver des solutions idoines.

La dernière rencontre entre les deux personnalités remonte au 20 septembre dernier, durant laquelle, elles ont notamment évoqué les tensions au sein de la coalition au pouvoir ; FCC-CACH.

Prince Mayiro

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici