Écoutez cet article

Les 14 millions de dollars sortis du trésor public via le Fonds de promotion de l’industrie (FPI). somme exigée pour la construction et la réhabilitation des salles de classes dans la province du Kasaï Oriental, est jugée de colossale par Alphonse Ngoy Kasanji, l’ancien gouverneur de ladite province.

Qui indique par que ledit projet, porté par Marcellin Bilomba, le conseiller principal en Économie et Finances du Chef de l’État, est inconnu de l’exécutif provincial.

« Ni l’Assemblée provinciale ni la province elle-même n’était au courant de ce projet. Les députés provinciaux ont interpellé la gouverneure sur ce dossier. Elle a dit qu’elle ne sait rien de ce dossier et ce sont les conseillers du président », affirme Ngoyi Kasanji.

Indexé, Marcellin Bilomba sort de son silence. Ses propos envers Alphonse Kasanji sont sans appel. Selon lui, Alphonse Ngoy Kasanji devait se taire.

« Ngoy Kasanji a détruit cette province. Pendant 12 ans, il a détruit la MIBA. Il n’a aucune leçon à donner. S’il est vraiment intelligent, il devrait se rapprocher de maître de l’ouvrage pour demander le bourderaux de prix et les faire contrôler par les architectes et les ingénieurs pour démonter qu’il y a eu surfacturation. Il fait du showbiz. Il a du retard. C’est un juriste assimilés », tonne Marcelin Bilomba.

Des propos condamnés par le président ai de l’UDPS. Jouant au sapeur-pompier, Jean-Marc Kabund n’a pas hésité à présenter ses excuses à Alphonse Ngoy Kasanji.

Dans un tweet, il a écrit que « l’honorable Alphonse Ngoy Kasanji, qui n’a fait que son travail de contrôleur de l’action de l’exécutif, mérite mieux que des insultes. Au nom de l’UDPS et au mien propre, je tiens à lui présenter des excuses et prie la justice de se saisir de la dénonciation pour établir des responsabilités ».

Satisfait, Alphonse Kasanji a répondu : « merci infiniment à l’honorable premier vice-président de notre chambre et président ai de l’UDPS Jean-Marc Kabund pour l’assurance. Votre intervention vient rassurer tout un peuple sur la détermination du Chef de l’Etat et de L’UDPS à en finir avec les détournements et l’impunité dans notre pays ».

Jonathan Masiala
Top Congo

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici