Ecoutez cet article

Martin Fayulu ne sera plus attendue ce lundi 6 mai. Son audition par la police judiciaire a été renvoyée à une date ultérieure. La confirmation a été donnée à Actualite.cd par le colonel Pierrot Mwanamputu, porte-parole de la Police Nationale Congolaise (PNC).

Martin Fayulu avait réagi, toujours ce samedi 4 mai 2019, sur Actualite.cd au sujet de cette invitation de la police judiciaire.

« Je vais m’y rendre. Je vais aller pour en savoir davantage. Qu’ils me disent quels sont les propos que j’ai tenus ou qui sont sortis de ma bouche. Sur quelle base, ils fondent leur plainte ».

Il avait dénoncé une procédure « pour le faire taire ».

« C’est une procédure pour me faire taire, pour m’intimider. C’est une procédure pour intimider et faire peur au peuple congolais. Je pense que s’il n y avait pas le dimanche 28 avril, ils ne m’auraient pas invité. Ils ont vu la masse. Ils ont vu l’engouement (…). La seule façon, c’est de m’intimider ».

Depuis que cette invitation a été annoncée certains jeunes de la partie Est de Kinshasa manifestent pour apporter leur soutien à Martin Fayulu.

Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici