Écoutez cet article

Dans un communiqué de presse daté du 14 janvier 2019, l’Église du Christ au Congo, “ECC”, a dit prendre acte de la publication des résultats provisoires de trois scrutins combinés du 30 décembre 2018 par la Commission Électorale Nationale Indépendante, “CENI”.

“L’Église du Christ au Congo prend acte des résultats provisoires publiés par la CENI. Cependant, elle constate que ces résultats ne font pas l’unanimité quant à leur acceptation par toutes les parties prenantes”, indique ce communiqué signé par le Révérend André Bokundoa-Bo-Likabe, président national et représentant légal de l’ECC.

S’agissant du traitement des contentieux électoraux, l’Église du Christ au Congo appelle les juges à dire le droit dans l’intérêt de la paix sociale.

“L’Église du Christ au Congo demande aux juridictions compétentes, garant de la justice, de dire le droit sur ces contentieux électoraux en vue de garantir la paix sociale”, poursuit le communiqué.

En outre, l’ECC dit déplorer la résurgence des conflits tribaux dus au triomphalisme des uns et au mécontentement des autres face à la publication des résultats des élections ayant entraîné des pertes en vies humaines et dégâts collatéraux à travers le pays.

Pour rappel, la Cour Constitutionnelle a été saisie par certains candidats malheureux au scrutin présidentiel entre autres Martin Fayulu et Théodore Ngoy, en contestation des résultats provisoires qui ont donné Félix Tshisekedi vainqueur avec 38,57%.

Jephté Kitsita

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici